Etcheverry, (c) RMNPropriétaire, député des Basses-Pyrénées (1852-69), maire de Saint-Étienne-de-Baïgorry, conseiller général.
Né à Saint-Etienne-de-Baïgorry (Basses-Pyrénées) le 4 novembre 1805, mort à Paris le 2 mars 1874.

Jean-Baptiste Etchéverry appartient à l'une des grandes familles de l'arrondissement de Saint-Etienne-de-Baïgorry. Son père, notaire et juge de paix est pendant quelques années maire de Saint-Etienne-de-Baïgorry et représente les Basses-Pyrénées à la Chambre des Cent-Jours. Proche parent du maréchal Harispe, Jean-Baptiste est le frère de Jean Amédée Victor Etchéverry, maire de Saint-Etienne-de-Baïgorry, représentant à la Constituante puis à la Législative et l'oncle de Charles Floquet, député, président de la Chambre, ministre, président du Conseil et sénateur sous la Troisième République. Il vit en propriétaire rentier dans son pays natal. Après un découpage des frontières qui leur est défavorable, les pasteurs espagnols viennent commettre des déprédations dans la vallée de Baïgorry. Jean-Baptiste Etchéverry les repousse avec son frère, les armes à la main.
Cet acte de bravoure contribue à sa popularité et au fait que le gouvernement le retienne comme candidat officiel dans la troisième circonscription des Basses-Pyrénées pour les élections législatives de 1852. Facilement élu, il remplace son frère à la mairie de Saint-Etienne-de-Baïgorry et entre également au conseil général. Au Corps législatif auquel il est réélu en 1857 et en 1863, il est un député assez actif qui participe à de nombreuses commissions d'intérêt local. Il siège dans la majorité mais de façon très indépendante. Il refuse ainsi les poursuites contre Montalembert en 1854. Fervent catholique, il fait partie des "91" et des "84". Le 27 janvier 1864 on le retrouve aussi parmi les quarante-sept députés qui réclament la fin de l'expédition du Mexique. Il ne se représente pas lors des élections législatives de 1869. Il était chevalier de la Légion d'honneur.
Augustine de Préjan, épousée en 1846, lui avait donné quatre enfants dont Louis, président du conseil de la Société d'économie sociale et député monarchiste des Basses-Pyrénées sous la Troisième République.

E. Anceau in Dictionnaire des députés du Second Empire, P.U.R., 1999.

Illustration : (c) RMN.