Duc de Bassano. Disdéri, (c) RMN

Diplomate, sénateur et grand chambellan de l'Empereur.
Né le 3 juillet 1803 à Paris, mort le 21 mai 1888 à Paris.

Napoléon Joseph Hugues Maret, duc de Bassano, est le fils du ministre de Napoléon Ier devenu pair des Cent-Jours et de la monarchie de Juillet.
Il s'engage comme simple volontaire pendant la campagne de Belgique et participe au siège d'Anvers. Il entre aussitôt après dans la carrière diplomatique en étant nommé secrétaire d'ambassade en Belgique puis passe en Espagne. En 1847, Il est ministre plénipotentiaire à Cassel (Hesse) puis, en 1849, dans le grand-duché de Bade. En 1852, Louis-Napoléon le nomme en Belgique.
Il entre au Sénat le 31 décembre 1852 et abandonne finalement la carrière diplomatique pour devenir grand chambellan de l'Empereur. À la cour, le duc de Bassano est aimé et estimé. De taille élevée, mince et d'une rare distinction, il a fière allure dans le brillant uniforme de grand chambellan.
Après la chute de l'Empire, le duc de Bassano reste attaché à l'Empereur, puis après la mort de celui-ci, à l'Impératrice, qu'il ne quitte que lorsque, âgé de plus de quatre-vingts ans, il doit se retirer chez ses enfants.
Le duc de Bassano était grand officier de la Légion d'honneur depuis le 30 décembre 1855.

Il avait épousé, le 25 octobre 1843, Pauline, fille de Emmanuel van der Linden, comte de Hombeek, baron d'Hooghvorst, qui fut dame d'honneur de l'impératrice Eugénie, et dont il eut deux enfants.

Son fils, le marquis de Bassano, accompagna l'Impératrice lorsqu'elle fit le voyage du Cap, pour aller prier là où son fils le Prince Impérial, tué par les Zoulous, avait rendu le dernier soupir.

Source :
- F. Choisel in Dictionnaire du Second Empire. Fayard, 1995.
- Article de Wikipedia.