bazile.jpgNégociant, maître de forges, député et conseiller général de la Côte-d'Or.
Né à Montfey (Champagne) le 31 mai 1786, mort à Belan (Côte-d'Or) le 19 avril 1866.

Négociant, maître de forges, juge au tribunal de commerce de Châtillon-sur-Seine puis président, Jean Baptiste Charlemagne Louis-Bazile reçoit la Légion d'honneur pour service rendu à l'industrie métallurgique. Il est premier adjoint au maire de Châtillon-sur-Seine de 1819 à 1821 puis est élu député par la Côte-d'Or en 1827, et siège à gauche. Il est réélu en juin 1830 et se rallie avec enthousiasme à Louis-Philippe. Il entre au conseil général de la Côte-d'Or en 1830 et devient colonel de la garde nationale. Il est réélu député en 1831 mais se retire en 1834. En 1846, il échoue aux élections. Sous la IIème République, il soutient la politique du président et adhère au coup d'État. En 1852, il est élu avec l'appui du gouvernement, et est réélu en 1857. En 1863, il renonce à se représenter. Il était officier de la Légion d'honneur.

Source : E. Anceau, Dictionnaire des Députés du Second Empire. P.U.R., 1999.

Photo (c) Photo RMN.