barbet.jpgIndustriel, maire de Rouen, pair de France, président du conseiller général et député de la Seine-Inférieure.
Né à Deville-lès-Rouen le 23 juin 1789, mort en son château de Valmont (Seine-Inférieure) le 17 mars 1875.

Industriel, filateur, membre du tribunal et de la chambre de commerce de Rouen, président du conseil d'administration de la Banque de Rouen et administrateur des chemins de fer du Nord. Orléaniste militant dès 1830. Maire de Rouen de 1830 à 1846, député de la Seine-Inférieure en 1831, Henry Barbet n'est pas réélu en 1842. Pair de France en 1846, il est également conseiller général de la Seine-Inférieure depuis 1833 et en devient le président en 1836. Il est chevalier de la Légion d'honneur en 1831 et commandeur en 1844. En 1858, il cède la direction de sa fabrique à son fils. Il accepte de se présenter aux élections de 1863, à la demande du gouvernement, et est élu dans la cinquième circonscription de la Seine-Inférieure. C'est un député actif. En 1869, il est battu par Buisson, mais reste président du conseil général. Il est promu grand-officier de la Légion d'honneur en 1865 et était sur la liste des sénateurs qui devait être promulguée en août 1870. Il se retire de la politique sous la IIIème République.

Source : E. Anceau, Dictionnaire des Députés du Second Empire. P.U.R., 1999.

Bibliographie : "Henry Barbet (1789-1875), maire de Rouen issu d'une famille protestante du canton de Bolbec". Ed. Christian, Paris. Pour plus d'infos, merci de me contacter (gueroultgui@hotmail.com).

Photo (c) RMN.