boudet_BayardBertall.jpg

Né en 1809, mort en 1877. Ministre de l'Intérieur le 23 mars 1863.

Avocat protestant originaire de la Mayenne, libéral, anticléricale et franc-maçon, Paul Boudet s'engagea dans la Charbonnerie sous la Restauration, adhéra à la monarchie de Juillet et devint, en 1834, député de son département natal. Secrétaire général du ministère de la Justice (1839-1840) et conseiller d'Etat, il fut réélu à la Chambre jusqu'à la fin du règne, où il siégea dans l'opposition à Guizot, puis fut élu à l'Assemblée constituante. Protégé de Billault, il devint président de section du Conseil d'Etat sous l'Empire, avant d'être appelé au ministère de l'Intérieur, le 23 mars 1863. Nommé sénateur le 28 mars 1865, jour même où il était écarté du ministère par Rouher, il accéda ensuite aux fonctions de secrétaire puis de premier vice-président du Sénat. Il abandonna la vie publique après l'Empire.

Francis Choisel in Dictionnaire du second Empire, dir. J. Tulard, Fayard.