mege.jpg

Ministre de l'Instruction publique du 15 mai au 10 août 1870.
Né à Riom (Puy-de-Dôme), le 15 septembre 1817, mort à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le 27 janvier 1878.

Auvergnat protégé de Rouher, avocat, maire (nommé) de Clermont-Ferrand, Jacques Mège fut élu député officiel du Puy-de-Dôme en 1863. Après les élections de 1869, converti à l'Empire libéral, il signa l'interpellation des 116, fut élu vice-président du Corps législatif, et obtint le portefeuille de l'Instruction publique dans le cabinet Ollivier, lors du remaniement qui eut lieu, au lendemain du plébiscite, en raison du départ des ministres issus du centre gauche. Le renversement du ministère l'en écarta au bout de trois mois. Eloigné de la vie politique après la chute de l'Empire, il fut élu au Sénat en 1876, peu de temps avant sa mort, et siégea au sein du groupe bonapartiste de l'Appel au peuple.

Francis Choisel in Le Dictionnaire des Ministres, Perrin, 1990, dir. B. Yvert.