LaetitiaNapoleon.jpg

Troisième enfant et seule fille du prince Napoléon et de la princesse Marie-Clotilde de Savoie, la princesse Marie-Laetitia Catherine Adélaïde naît à Paris, au Palais-Royal, le 20 décembre 1866.
Elle n'a pas encore 4 ans lorsque la chute de l'Empire exile sa famille, et elle va passer toute son enfance et son adolescence à Prangins, où ses parents se sont installés, confiée aux soins de la baronne Barbier qui, sous la conduite vigilante de sa mère, surveille son éducation.
En 1884, elle suit la princesse Clotilde dans sa retraite de Moncalieri, en Piémont. Un moment courtisée par son cousin germain, le prince Emmanuel, fils aîné du duc d'Aoste, c'est pourtant le père, beau cavalier avec lequel elle aime se promener à cheval, qu'elle choisit d'épouser.
Amédée, duc d'Aoste, deux ans roi d'Espagne entre 1871 et 1873, frère cadet de sa mère, avait 43 ans, elle 22. Une dispense était nécessaire, que le pape Léon XIII accorda sans difficulté, et le mariage, approuvé par les deux familles, fut célébré à Turin le 11 septembre 1888. La naissance d'un fils, Humbert, le 22 juin 1889, marquera l'apogée d'une union heureuse brutalement interrompue par la mort du mari le 18 janvier 1890.
Veuve, elle va se consacrer à l'éducation de son fils, titré comte de Salemi, qu'elle aura la douleur de perdre, tué au combat en 1918. Elle lui survivra huit ans et terminera sa vie au sein de sa famille italienne, princesse triste que le destin n'aura pas gâtée, moins de six mois après son frère Victor, à Moncalieri où elle s'est retirée, le 25 octobre 1926.

Article de J.C. Lachnitt in Le Dictionnaire du Second Empire, Fayard, 1995.