Article du mois

Sommeil

Comme vous l'aurez sans doute constaté, le site est quelque peu en sommeil depuis quelques semaines, et cela risque de durer encore un certain temps. Je n'ai, en effet, pas le temps et la motivation nécessaires en ce moment pour faire vivre le site comme par le passé. Je vais tâcher, par contre, de continuer à m'occuper de la page facebook du site. J'invite donc ceux d'entre vous qui ne l'auraient pas fait à s'abonner à cette page.

Lire la suite | Commentaires : 2

Dernière mise à jour : dimanche, novembre 11 2012
(c) La Louve éditions

Publications

Aymard de Foucauld (1824-1863)

Vient de paraître : Emmanuel Dufour, Aymard de Foucauld (1824-1863), De Saint-Cyr et Saumur à la campagne du Mexique, itinéraires d’un officier de cavalerie du Second Empire, La Louve éditions. Né en 1824 dans une famille de tradition militaire, fils

Lire la suite | Commentaires : 2

(c) Frédéric Thierry

Post It

Un musée en héritage

Baudouin-Napoléon de Witt descend du frère de Bonaparte. Au château de la Pommerie à Cendrieux, il expose les souvenirs de famille. Lire la suite sur le site du journal Sud Ouest.

Lire la suite | Commentaires : 1

Réception de la reine Victoria à Versailles en 1855, Chavet.

L'Empereur

Napoléon III et l'Europe

Dans les Idées napoléoniennes, ouvrage qu’il publie en 1839, le futur Napoléon III écrit à propos de son oncle : « Les vues de l’Empereur se sont agrandies en proportion du terrain de ses exploits ; les événements l’ont mis à même de vouloir la

Lire la suite

Jérôme Bonaparte par Bezzuoli. (c) RMN

La Famille impériale

Le Sénat du Second Empire, le roi Jérôme et le prince Napoléon

Louis-Napoléon était attaché à son cousin Napoléon, fils de Jérôme, de quatorze ans son cadet. Mais, durant le Second Empire, les relations entre les deux hommes ne furent pas exemptes de nuages. Politiquement, le prince Napoléon avait des opinions

Lire la suite

CharlesLucien3.jpg

La Famille civile

S.A. le prince Charles-Lucien Bonaparte

Prince de Canino et de Musignano, ornithologue, député au Conseil législatif des Etats de l'Eglise, député à l'Assemblée constituante romaine, vice-président puis président de l'Assemblée de la République romaine. Né à Paris le 24 mai 1803, mort à

Lire la suite

Le général Fleury par Dubufe, (c) RMN

La Cour

Le général Fleury

Général, aide de camp, premier écuyer puis grand écuyer de l'Empereur, sénateur, ambassadeur. Né à Paris le 23 décembre 1815, mort à Paris le 11 décembre 1884. Émancipé à l'âge de 18 ans, Émile Félix Fleury dissipa en quelques années presque tout

Lire la suite

morlot.jpg

Les cardinaux

Le cardinal Morlot

Homme d’église, évêque d’Orléans, archevêque de Tours puis de Paris, cardinal, grand aumônier de l’Empereur. Né à Langres (Haute-Marne) le 28 décembre 1795, mort à Paris le 26 décembre 1862. Nicolas Morlot est fils de commerçants. Élève du collège

Lire la suite

vaillant3.jpg

Les maréchaux

Le comte Vaillant

Maréchal de France, sénateur, ministre, grand maréchal du Palais. Né le 6 décembre 1790 à Dijon et décédé le 4 juin 1872 à Paris. Elève de polytechnique puis de l'Ecole d'application de Metz, Vaillant est nommé lieutenant du génie le 5 avril 1811 et

Lire la suite | Commentaires : 1

Rigault de Genouilly

Les amiraux

Rigault de Genouilly

Ministre de la Marine et des Colonies du 20 janvier 1867 au 4 septembre 1870.Né à Rochefort (Charente-Inférieure) le 12 avril 1807, mort à Paris le 4 mai 1873. Polytechnicien en 1825, Charles Rigault de Genouilly participa aux expéditions d'Alger

Lire la suite | Commentaires : 3

walewski4.jpg

Les ministres

Le comte Colonna Walewski

Fils de Napoléon Ier et de Marie Laczynska, Florian Alexandre Joseph Colonna Walewski naît au château de Walewice (Pologne) le 4 mai 1810. Le comte Athanase Walewski, époux de Marie et staroste de Wareck reconnaît l'enfant par patriotisme et par

Lire la suite | Commentaires : 1

Haussmann. (c) Photo RMN

Les sénateurs

Haussmann et le Sénat

Le Sénat du Second Empire, comme la Chambre des Pairs de la monarchie constitutionnelle, était une assemblée nommée par le souverain [1]. Aussi est-ce par décret impérial que, le 9 juin 1857, Haussmann fut promu sénateur. Il avait alors quarante

Lire la suite

Ernest Picard

Les députés

Ernest Picard

Avocat, éditorialiste, député, ministre, diplomate, sénateur inamovible. Né à Paris le 24 décembre 1821, mort à Paris le 13 mai 1877. Issu d'une famille de la bourgeoisie aisée d'origine normande, Louis Joseph Ernest Picard naît à Paris où son père

Lire la suite

La tragédienne Rachel

Les contemporains

Rachel, la tragédienne

Rachel fut la reine de son temps. Peu de vies ont été à la fois aussi brillantes et mélancoliques. Mme Dussane essaie de percer le secret de cette étrange et éclatante destinée dans cet article, publié dans la revue Historia n°134 de janvier 1958.

Lire la suite

Louis-Napoléon Bonaparte, président de la République

La France de Napoléon III

31 octobre 1849 : Louis-Napoléon Bonaparte récuse la cohabitation

Il n’y a pas si longtemps, on disait que pour certains Français l’Histoire de France commençait à la Révolution et que pour d’autres au contraire, elle s’arrêtait en 1789. Aujourd’hui, à écouter les débats politiques, à lire la presse, à entendre

Lire la suite

Etat major allié en Crimée

La politique extérieure

Echos du Sénat sur la guerre de Crimée

Le Sénat, sous le Second Empire, n’était pas une assemblée législative mais le «gardien du pacte fondamental et des libertés publiques». Autrement dit, il assurait le contrôle de la constitutionnalité des lois adoptées par le Corps législatif,

Lire la suite

Le château de Pierrefonds

Les résidences impériales

Le château de Pierrefonds

Quand on visite Pierrefonds, on peut avoir plusieurs attitudes. Se sentir charmé par l'aspect poétique, presque féerique, de ce château situé au cœur de la forêt, de ce grand jouet bâti pour l'empereur Napoléon III. Le considérer comme une admirable

Lire la suite | Commentaires : 5

Procès du Prince Pierre Bonaparte devant la Haute Cour de Justice

Dossiers

La Haute Cour de Justice du Second Empire

Sous la Restauration et sous la Monarchie de Juillet, la Chambre des Pairs faisait office de Haute-Cour de Justice : "La Chambre des Pairs connaît des crimes de haute trahison et des attentats à la sûreté de l'Etat qui seront définis par la

Lire la suite